Exemples de malentendu culturel (4/7)

Contexte 1 (USA) : réception d’une pièce par un expert Américain auprès d’un prestataire Français.
Lors de la revue de réception, notre expert Américain a beaucoup d’humour, sourit beaucoup, souligne quelques points négatifs importants, et met l’accent sur des points positifs.

  • Ce que l’expert Américain a voulu dire : “C’est la catastrophe, vous n’êtes pas au niveau de nos attentes.  Ils ne comprennent rien. “
  • Ce que l’équipe française a compris : ” On s’en est bien sorti. Ça s’est bien passé. Il a été sympa, il aurait pu être sévère.”

Contexte 2 (Vietnam) : l’équipe locale qui travaille pour vous, vous a invité au restaurant et vous avez abordé beaucoup de sujets dont le travail.

  • Ce que l’équipe vietnamienne a voulu dire : ” Nous avons un problème à vous exposer et il faut le résoudre.”
  • Ce qui a été compris par l’intervenant français :” C’était sympa, on s’entend bien et ils m’apprécient”.

Un dernier cas plus général pour dire la difficulté linguistique est le mot “actually” que nous français affectionnons tant. Il nous met dans l’embarras parce qu’il ne transmet pas le message souhaité. Faites donc la démarche du dictionnaire et allez vérifier si vous savez bien comment utiliser ce mot. Envoyez-moi un email en me disant si vous saviez, ou si vous venez d’apprendre quelque chose à contact@scope-training.eu
Lire la suite